Les colocataires sont contractuellement solidaires sur les loyers, les charges et les dégradations.

Cependant, concernant le loyer et les charges, les colocataires ont la possibilité de ne pas être solidaires dans la mesure où ils ne s’opposent pas aux choix du propriétaire sur les nouveaux entrants.