Les 6 avantages de la colocation pour un propriétaire

Lorsque l’on veut se lancer dans l’investissement immobilier à visée locative, cela peut faire peur. Ce sont d’ailleurs très souvent les points négatifs qui ressortent le plus. Taux d’occupation très faible, charges de loyers supplémentaires, litiges avec des propriétaires, mauvaise entente au sein de la colocation, les risques sont assez nombreux. Mais il faut surtout retenir qu’il ne s’agit que de risques, car les avantages eux sont bien présents. Dans cet article, nous avons décidé de vous donner les 6 meilleurs avantages de la colocation pour un propriétaire. Vous allez très vite changer d’avis sur la colocation !

1. Avantages de la colocation pour un propriétaire : Un bien en colocation signifie plusieurs loyers

Se lancer dans l’investissement immobilier pour louer à des locataires doit impliquer une grande rentabilité. Parmi les principaux avantages de la colocation pour un propriétaire, celui du loyer est un point important. Par exemple, si vous souhaitez acheter un appartement comportant deux chambres, avoir plusieurs locataires vous permettra de multiplier les loyers.

Il est donc évident que le loyer d’un appartement sera plus élevé avec deux locataires différents plutôt qu’une famille avec un enfant.

2. La rotation des locataires est plus fluide et vous n’avez rien à faire

rotation des locataires. Un nouveau locataire emménage avec ses cartons

Lors du départ d’un locataire, la procédure de préavis est différente en fonction du type de contrat de location. Il existe deux types de baux : le bail individuel et le bail collectif. Dans le cas du bail collectif, il est possible d’ajouter sur le contrat une clause de solidarité. Ici, chaque locataire est lié et s’engage donc à payer solidairement le loyer et les charges en cas d’impayés.

Lors d’un départ, il faut savoir que le préavis dépend de la loi ALUR, entrée en vigueur le 27 mars 2014. Pour les baux signés avant cette loi, le locataire partant se doit de payer le loyer et les charges jusqu’à la prochaine échéance du bail. Pour ceux signés après le 27 mars 2014, ce dernier doit alors supporter le loyer et les charges jusqu’à l’arrivée du prochain locataire.

Dans tous les cas, il n’est pas du tout avantageux pour le locataire partant de ne pas trouver de remplaçant, car il doit encore payer tous les frais. Il se débrouille donc généralement pour trouver un remplaçant en puisant dans ses connaissances ou son entourage. En tant que propriétaire, vous gagnez donc énormément de temps car la charge de recherche de locataire (annonces, visites, etc) vous est retirée.

3. Les avantages de la colocation pour un propriétaire ? Il y a une sécurité financière importante !

Comme nous l’évoquions dans le point précédent, les locataires sont très rapidement remplacés dans le cas d’un contrat collectif. Cela implique donc qu’il n’y a que très peu de chances que la chambre en location reste vide trop longtemps et qu’il n’y ait pas de loyer.

Dans le cas d’un bail individuel, il est vrai qu’il peut y avoir plus de risques. Un locataire peut ne pas être remplacé assez rapidement causant ainsi un manque de loyer. Cependant, l’un des avantages de la colocation pour un propriétaire, c’est de percevoir plusieurs loyers. Il y aura donc toujours une rentrée d’argent qui est une sécurité financière assez intéressante pour louer en colocation.

Si vous souhaitez être assuré à 100% de ne jamais avoir trop de pertes en termes de loyer, nous vous conseillons d’ajouter une clause de solidarité. Vous percevrez ainsi toujours la totalité du loyer. Les locataires devront tout simplement être solidaires du locataire manquant.

4. Vous aurez plus de chances de louer votre bien en colocation

Propriétaire serre la main du nouveau locataire de la colocation

Si vous souhaitez acheter un bien immobilier ou que vous en possédez un avec de nombreuses chambres, sachez que vous aurez moins de difficultés à vous lancer dans la location en colocation.

Pourquoi cela ? Imaginez que vous êtes en possession d’une maison comportant 6 chambres et que vous souhaitez le mettre en location. Une surface de cette taille implique un loyer assez élevé. Il faudra donc trouver une famille assez solvable pour payer une telle somme de loyer. Les recherches sont donc plus longues.

D’un autre côté, si vous divisez le loyer et les charges en part, il sera donc moins élevé. Des locataires individuels seront plus intéressés et vous aurez donc plus de chances de trouver de nouveaux habitants plus rapidement. En colocation, le taux d’occupation de biens de grande surface est très élevé.

5. Les avantages de la colocation pour un propriétaire ? Il ne s’agit pas toujours d’étudiants !

Lorsque l’on aborde les différents avantages et inconvénients de la colocation, il est vrai que le sujet des étudiants revient très souvent. Un propriétaire peut avoir peur qu’un étudiant ne paie pas le loyer ou qu’il dégrade le bien. Cependant, il faut savoir qu’aujourd’hui, les étudiants ne sont plus autant majoritaires dans les types profil de colocataires !

Selon une étude réalisée par le site LocService.fr (1), il s’avère que depuis l’année dernière, « 55% des candidats sont étudiants, 41% sont actifs et 6% sont retraités ou sans activité« . Pour la plupart, et même pour les jeunes actifs, il s’agit simplement de réduire les frais de logement avant d’éventuellement pouvoir acheter un logement. De plus, le contexte social est assez important !

6. Si vous êtes propriétaire-occupant, vous êtes exonéré d’impôts

maison miniature posée sur des billets. Concept rentabilité immobilier locatif

Si vous souhaitez acheter pour faire de la colocation mais qu’en plus vous résidez au sein de la colocation, il faut savoir que vous obtiendrez un des avantages de la colocation pour un propriétaire supplémentaire.

En tant que propriétaire-occupant, vous avez la possibilité d’être exonéré d’impôt. Mais cela est possible sous trois conditions :

  • Le bien loué doit être la résidence principale de votre colocataire
  • Il faut que ce soit une location meublée
  • Le loyer ne doit pas dépasser ceux fixés par l’administration fiscale (191€/m2 en Île-de-France et 141€/m2 dans les autres régions)

S’il s’agit donc d’une location en colocation avec le propriétaire, celui-ci pourra donc, s’il respecte les conditions, être exonéré d’impôts sur les revenus locatifs. Mais dans l’ensemble, la plupart des charges sont payées par les locataires.

Désormais, vous pouvez être rassuré et convaincu qu’il y a de nombreux avantages de la colocation pour un propriétaire !

Votre partenaire pour vivre mieux ensemble,

Coloc & Vie

Source :

(1) Etude réalisée à partir des données issues exclusivement de LocService.fr, à partir d’un échantillon de 86.918 demandes et 59.448 offres de colocation déposées sur le site sur les 12 derniers mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.

Guide de l’investissement en colocation

Contact

Une question ? Un besoin ? N’hésitez pas à nous faire part de la moindre requête au sujet de votre projet d’investissement. Nous nous ferons un plaisir de vous répondre dans les plus brefs délais !

Écrivez-nous

Vous souhaitez avoir notre avis sur un bien immobilier et être accompagné ? Vous avez des questions au sujet de son potentiel ? Contactez-nous ! Nos experts de l’immobilier seront à votre disposition pour échanger, leur faire part de votre projet ou même de vos interrogations !