Propriétaire d’une colocation

Qu’attendent les colocataires ?

  • Les colocataires sont de plus en plus exigeants ces dernières années quant à leurs attentes sur la colocation meublée idéale. Ceci est essentiellement dû au développement rapide de ce marché et à l’offre qualitative des propriétaires bailleurs, soucieux de se démarquer les uns vis-à-vis des autres. Les colocataires attendent un loyer tout compris (loyer et charges), ils comparent les prestations globales (abonnements multimédias notamment) pour sélectionner leur habitation, là où le propriétaire d’une colocation a souvent pour réflexe premier d’étudier son loyer hors charges.
  • Les colocataires souhaitent n’être responsables que de leur propre quote-part de loyer et de charges. Les clauses de solidarité, rassurantes pour le bailleur, fonctionnent très mal quand la colocation est à l’initiative du bailleur ; en effet, qui aurait l’envie d’être financièrement solidaire d’inconnus ?
  • Les colocataires attendent des loyers cohérents par rapport au marché. Qu’ils soient étudiants ou jeunes actifs, leurs attentes, notamment en termes de pièces communes, de nombre de salles de bains ou tout simplement d’espace, divergent, du fait de leurs différences de pouvoir d’achat. Cependant, dans tous les cas, ils attendent un loyer cohérent eu égard aux prestations. Par exemple, une colocation haut de gamme est avant tout une colocation bien placée, avec de grands espaces (chambres et parties communes) et une certaine qualité de vie, ce que certains propriétaires oublient parfois dans le montant des loyers proposés.
Propriétaire d’une colocation

La mise en valeur du bien pour les annonces

Afin d’optimiser le taux de remplissage, il convient logiquement de relouer rapidement à chaque changement de locataires, l’idéal à atteindre étant de réaliser les états des lieux de sortie et d’entrée le même jour. Le délai de préavis étant de 30 jours (dans les zones tenues ou se situent l’immense majorité des colocations), la course contre la montre démarre dès la réception du préavis de départ du colocataire sortant.

Il convient dés lors de pouvoir faire plusieurs visites rapidement et donc de susciter l’intérêt auprès des candidats potentiels à travers les annonces de location diffusées sur des supports pertinents (spécialisés idéalement). La qualité des photos est donc très importante (la visite virtuelle est idéale si possible) mais pour faire de bonne photos, il ne suffit pas d’être un bon photographe, il faut que le bien s’y prête, l’attention doit donc être portée sur la décoration des pièces communes et les photos doivent montrer que le bien est confortable (cosy pour utiliser un terme à la mode) et que tous les éléments d’une colocation réussi apparaissent (un vrai lit de 120cm minimum, des rangement suffisants, une cuisine équipée…)

La rédaction de l’annonce est également décisive. Toutes les prestations doivent apparaître ainsi que les points forts de la colocation (vue, balcon, jardin, stationnement…) et, crucial, la proximité des transports.

La gestion des colocataires

La loi Alur en 2014 a précisé les conditions de la colocation : bail de colocation individuel ou collectif, charges récupérables, liste du mobilier, possibilité de souscrire une assurance habitation pour le compte des occupants… le propriétaire doit jongler avec ces différents éléments.

La gestion d’une colocation et de ses occupants est plus complexe que celle d’une location classique. Par exemple, les impayés sont rares mais les retards de loyers fréquents, les colocataires sont souvent jeunes et conciliants mais néophytes dans l’entretien d’un bien immobilier… bref, le bailleur doit souvent intervenir.

La colocation étant généralement plus rentable que la location classique, d’où le développement de l’offre locative par les bailleurs d’ailleurs, ce travail supplémentaire est une compensation logique. Certaines agences spécialisées comme Coloc & Vie proposent aux propriétaires la mise en location et la gestion de biens spécifiquement adaptés à la colocation meublée, s’en rapprocher peut s’avérer judicieux pour éliminer les petites tracasseries du quotidien, reste alors à choisir le professionnel efficace.

Contactez-Nous

    J’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site