Comment assurer une chambre en colocation ?

Lorsqu’un nouvel habitant se présente au sein d’une colocation, il est primordial qu’il soit muni d’une assurance habitation. Il s’agit d’une obligation auquel s’engage le nouvel occupant dans l’éventualité d’un risque. Mais comment assurer une chambre en colocation ? Vers qui faut-il se tourner ? Vous trouverez tout ce qu’il faut savoir dans cet article !

L’assurance habitation, quel fonctionnement en colocation ?

Lors de son arrivée au sein d’une colocation, le nouveau locataire se doit de présenter une attestation d’assurance habitation auprès du bailleur. Ce n’est donc pas au propriétaire de réaliser ces démarches. L’occupant est libre de choisir le contrat qui lui convient le mieux.

locataire entouré de cartons de déménagement choisit une assurance sur son ordinateur

Cependant, ce contrat doit au minimum prendre en charge les risques locatifs. Cela implique les dégâts des eaux, le risque d’incendie et les explosions.

Comment assurer sa chambre en colocation : Est-ce obligatoire ?

Que ce soit au sein d’un bail collectif ou individuel, il est obligatoire qu’il y ait une assurance habitation. C’est aussi le cas qu’il s’agisse d’une maison ou d’un appartement. Cette obligation est régie par l’article 7 de la loi n°89-462 du 6 juillet 1989. Le nouvel arrivant au sein de la colocation se doit d’être muni d’une couverture lors de la signature du bail.

De plus, le locataire se doit de présenter chaque année une attestation prouvant au bailleur que sa partie de la location est assurée.

Si l’occupant ne possède pas d’assurance en début ou en milieu de contrat, le propriétaire a la permission d’effectuer un rappel à son ou ses locataires de l’obligation de détenir une assurance.

Une fois le message transmis, ces derniers ont alors 1 mois pour apporter une attestation d’assurance valide au bailleur. Si ce n’est pas le cas, celui-ci pourra alors faire le choix de résilier le contrat de location. Il peut aussi prendre les devants en souscrivant à une assurance logement de colocation.

Dans cette deuxième solution, les frais de l’assurance en question seront alors ajoutés au montant du loyer. S’il le souhaite, le propriétaire peut aussi ajouter une majoration à hauteur de 10% sur ce montant.

Quel contrat d’assurance choisir en colocation ?

jeune homme fait assurer sa chambre en colocation

Ce qu’il faut savoir, c’est qu’une procédure d’assurance habitation en cas de colocation peut être différente selon le contrat de colocation engagé par le propriétaire.

En effet, il est possible d’établir un contrat unique encadrant l’ensemble des locataires. Ces derniers possèdent tous leur nom sur le contrat souscrit. Dans le cas d’un départ, il faudra alors réaliser un avenant au contrat. Il permettra de signaler un départ et une nouvelle arrivée sur le contrat.

D’un autre côté, le propriétaire peut également choisir d’opter pour des contrats individuels. Ici, chacun est responsable de son assurance.

Cependant, même dans le cas de plusieurs assurances, les locataires peuvent décider de souscrire à un même organisme. Cela permet de faciliter les procédures et les dédommagements en cas de d’imprévus.

Dans tous les cas, il s’agit d’un choix réservé au bailleur.

Quelle garantie choisir ?

En général, il est réclamé d’avoir une garantie encadrant au moins les risques locatifs. Cependant, il est possible de se tourner vers une assurance multirisque d’habitation afin d’étendre les capacités de dédommagement.

Cela inclus notamment des éventuels dommages qui pourraient se répercuter sur le bien d’un voisin ou sur les biens possédés par les locataires (meubles, vêtements, aménagements, appareils électroménagers, etc). Dans tous les cas, il est indispensable de posséder une garantie de responsabilité civile.

jeune femme passe la serpillère après une panne de machine à laver

Cette assurance permet également d’envisager des imprévus causés par des catastrophes naturelles ou d’être assuré en cas de vol ou de cambriolage.

Comment assurer une chambre en colocation ?

Pour trouver la meilleure assurance habitation et colocation qui conviendra le mieux à vos besoins, nous vous conseillons de réaliser une comparaison des organismes présents sur le marché.

Il vous suffira d’établir un récapitulatif des différentes caractéristiques du logement en question. Pour savoir comment assurer une chambre en colocation, il faudra donc renseigner :

  • Le type de bien
  • Sa surface
  • Le nombre de pièces dont il dispose
  • Des éléments supplémentaires (piscine, cave, garage, etc)
  • Les biens mobiliers présents dans le logement (notamment lorsqu’il s’agit d’un contrat d’assurance dans une colocation meublée).
  • Il vous sera demandé d’ajouter des renseignements au sujet des autres locataires.

Ensuite, il faudra être vigilant au coût proposé, au type d’assurance qui vous sera proposée, aux franchises, et aux garanties ajoutées au contrat. En fonction de tous ces éléments, vous pourrez aviser de quelle assurance est la mieux pour votre location !

Votre partenaire pour vivre mieux ensemble,

Coloc & Vie


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.

Guide de l’investissement en colocation

Contact

Une question ? Un besoin ? N’hésitez pas à nous faire part de la moindre requête au sujet de votre projet d’investissement. Nous nous ferons un plaisir de vous répondre dans les plus brefs délais !

Écrivez-nous

Vous souhaitez avoir notre avis sur un bien immobilier et être accompagné ? Vous avez des questions au sujet de son potentiel ? Contactez-nous ! Nos experts de l’immobilier seront à votre disposition pour échanger, leur faire part de votre projet ou même de vos interrogations !