La colocation en Île-de-France : comment ça marche ?

où trouver une colocation en ile de france

La colocation est devenue une méthode de location très courante en France. Elle offre des avantages à la fois au locataire mais aussi au propriétaire. Que vous soyez du côté du bailleur ou de l’habitant, il faut cependant connaître les règles de vie de la colocation. Si elles ne sont pas respectées, il est vrai que cette dernière peut alors virer au cauchemar. Alors que faut-il savoir du système de colocation ? Où trouver une colocation en Île-de-France ? Comment ça marche ? Voici tout ce qu’il faut savoir sur la vie à plusieurs en région parisienne !

C’est quoi la colocation ?

Le but d’une colocation est de proposer un logement à plusieurs habitants qui devront chacun payer une part de loyer. Dès lors qu’il y a plus d’un habitant dans un logement, qu’il y ait des liens ou non par rapport aux autres, l’habitation est considérée comme une colocation. Mais pour qu’elle soit en règle, la colocation devra être formalisée par un contrat liant tous les colocataires ensemble (bail unique) ou par cas individuel (bail individuel).

Si aucun contrat n’est signé par un éventuel locataire, « c’est un simple occupant et il n’a pas de droit sur le logement, même s’il paie une partie du loyer« .

Il faut savoir qu’un bailleur ne peut pas mettre en location n’importe quel logement dans le cadre d’une colocation. Ses caractéristiques doivent comporter soit :

  • Une surface habitable d’au moins 9m2 et une hauteur sous plafond d’au moins 2,20 m.
  • Un volume habitable d’au moins 20 m3.

Si vous rajouter un locataire, vous devrez prendre en compte 9m2 de plus par chambre. Un studio ne pourra donc jamais être placé sous colocation. Pour le reste, le propriétaire est libre de mettre en location un appartement ou une maison qui est meublé ou non-meublé.

Pourquoi faire de la colocation en Île-de-France ou à Paris ?

above view on Paris

Il faut savoir que le fait d’accueillir des colocataires chez soi est bénéfique pour les deux parties.

Tout d’abord, pour un colocataire, les frais sont considérablement moins élevés. Le loyer, le partage des charges, le fait d’être dans une habitation dynamique, c’est autant d’avantages qui font qu’il s’agit d’un mode d’habitation de plus en plus utilisé.

Pour un étudiant ou un jeune actif qui souhaite profiter d’un espace plus grand qu’un studio sans payer plus et en ayant une bonne compagnie, c’est le compromis idéal !

Pour le bailleur, c’est aussi très avantageux ! Il va pouvoir multiplier les loyers pour un seul logement. Pour une maison ou un appartement de 4 chambres par exemple, au lieu de le louer à une famille composée d’un couple et de deux enfants (où vous ne récolterez qu’un seul loyer), vous pouvez accueillir 4 contrats différents.

En plus de cela, les risques, comme les impayés, sont de moins en moins élevés. La demande est grandissante, et le type de profil se diversifie. Aujourd’hui, ce ne sont plus seulement des étudiants, mais aussi des jeunes actifs qui recherchent des colocations !

Enfin, si vous êtes un propriétaire-bailleur et que vous habitez dans la résidence que vous louez, vous pourrez même être exonéré d’impôts (sous certaines conditions bien entendu !).

C’est quoi la vie en colocation ?

Happy african american friends sitting on floor in living room

Si elle n’est pas gérée et organisée, une colocation peut virer à la catastrophe. Et cela commence tout d’abord par la rédaction d’un contrat fixant les règles de bonne conduite. Il en existe deux sortes : Le bail individuel et le bail unique.

Dans le premier cas, chaque colocataire a son propre contrat et est responsable de sa propre partie dans le logement. Les pièces, chaque meuble et toutes les possibilités du locataire figurent sur le bail.

Dans le second, il n’existe qu’un seul contrat sur lequel tous les noms figurent. Ils sont donc reliés par les mêmes droits et devoirs.

L’engagement est renforcé lorsque le bailleur ajoute une clause de solidarité. Ici, chacun est responsable des paiements de loyer et des dégradations des autres colocataires. En cas d’imprévu (impayé), le bailleur peut se tourner vers un autre habitant (ou sa caution) pour régler la facture.

De plus, pour favoriser la bonne entente au sein d’une résidence, le mieux est d’établir un règlement intérieur de colocation où les tâches de chacun sont inscrites.

Comment faire de la colocation en Île-de-France ou à Paris ?

Si vous êtes à la recherche d’une colocation située en région parisienne, plusieurs sites vont vous permettre de répondre à votre demande. Coloc & Vie, Paruvendu, Appartager, La Carte des Colocs, les plateformes ou même les groupes Facebook se sont multipliés depuis l’explosion de la colocation en Île-de-France.

En revanche, la première chose est de vous renseigner auprès de vos proches. Il n’y a rien de mieux que de trouver votre nouvelle habitation via le bouche-à-oreilles. C’est généralement plus sécurisé. Parce qu’effectivement, les annonces d’arnaques sont malheureusement partout.

Pour trouver la meilleure colocation en Île-de-France, la première chose à faire est de vous fixer un budget. Vous pourrez mieux cibler un logement en connaissant vos limites. Ensuite, vous allez pouvoir faire défiler les annonces en vérifiant bien que chaque information est présente. Lors de la visite, soyez minutieux sur les détails, ne ratez rien !

Ensuite, vous allez pouvoir créer votre dossier de location et l’envoyer au propriétaire pour l’appartement ou la maison qui vous intéresse !

Où trouver une colocation ? Définir ses choix !

Housing in Paris near Eiffel Tower

Pour trouver le bien de vos rêves en Île-de-France, vous allez devoir définir vos besoins en fonction de vos habitudes. Faut-il que votre résidence soit située à proximité d’un moyen de transport (RER, métro, etc), que vous soyez à quelques minutes de votre travail ou que votre quartier ou votre arrondissement soit passant et commerçant ? Acceptez-vous de vous éloigner du centre ou voulez-vous résider à Paris même ?

Vous allez ainsi pouvoir définir une zone de recherche précise.

Il est vrai que la ville de Paris et ses environs sont assez accessibles. Même si vous vous dirigez vers des quartiers plus éloignés, vous pourrez vous déplacer facilement. Si vous préférez une ville fleurie ou avoir une vue de votre chambre sur la verdure et les arbres, vous pourrez trouver une colocation plus loin du centre.

De plus, vous devez savoir si vous préférez un bien immobilier meublé ou non-meublé.

Enfin, cela dépend aussi du temps dont vous disposez pour trouver votre nouvelle chambre. Si vous recherchez une colocation urgente située en Île-de-France, il est vrai que vous devrez peut-être élargir vos critères et faire quelques sacrifices pour trouver un bien disponible au plus vite.

En Île-de-France, il faut savoir que le loyer moyen d’une chambre en colocation est de 542€ selon le site Locservice.fr.

Quels sont les quartiers en vogue pour une colocation à Paris ou en Île-de-France ?

Paris seine view

Paris regorge de petits coins plus atypiques les uns que les autres. Si vous êtes passionné par les musées, l’ambiance et l’animation, le centre de Paris (ou la rive droite de la Seine) est idéal. Si vous préférez un quartier plus calme, la rive gauche de la Seine (et notamment le 5ème ou le 6ème arrondissement) sera parfaite pour vous.

En revanche, si vous souhaitez vous isoler (et bénéficier d’une chambre et d’un logement plus grand pour un prix moins élevé) et profiter des espaces verts, vous trouverez sûrement votre bonheur dans des villes telles que Villiers-sur-Marne, Nogent-sur-Marne ou encore Le Chesnay.

Le site Appartager.com a dressé la liste des quartiers les plus recherchés dans les annonces à Paris (et à proximité) pour un colocataire ainsi que le prix du loyer :

  • XVIIème arrondissement de Paris : 854 €
  • XIXème arrondissement de Paris : 756€
  • Aubervilliers : 521€
  • Boulogne-Billancourt : 827€
  • Cergy : 508€
  • Clichy : 515€

Ainsi, que ce soit pour les étudiants, les jeunes actifs ou tout type de profil, les annonces sont régulièrement actualisées. La colocation en appartement ou en maison, c’est constamment en mouvement !

Quel avenir pour la colocation en Île-de-France ?

Aujourd’hui, les prix de l’immobilier ont beaucoup augmenté. Paris et ses alentours ne sont pas épargnés par la hausse de ses prix. D’ailleurs, comme l’explique le site Seloger.com, « Paris occupe la première place au classement des grandes villes où il coûte le plus cher de devenir propriétaire ».

Pour tout jeune actif démarrant sa carrière, il est de plus en plus difficile d’acheter directement son premier bien immobilier. Et ça l’est encore plus pour un étudiant. Ainsi, même si les prix en colocation ont également tendance à augmenter (+ 1,42% en moyenne), elle reste tout de même un moyen de logement plus économique.

Certes, la crise sanitaire a eu un impact sur la recherche d’une chambre en colocation et notamment en raison du fait de loger avec des inconnus et des gestes barrières. Dans certaines colocations de plusieurs pièces se regroupent parfois plus de 8 colocataires. Tous doivent utiliser la même cuisine, la même salle de bain et le même salon.

Désormais, la recherche s’est portée sur des chambres plus grandes et un espace plus large pour profiter d’une intimité et d’une sécurité supplémentaires. Mais toujours est-il que les annonces et les demandes sont toujours présentes.

Votre partenaire pour mieux vivre ensemble,

Coloc & Vie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.

Guide de l’investissement en colocation

Contact

Une question ? Un besoin ? N’hésitez pas à nous faire part de la moindre requête au sujet de votre projet d’investissement. Nous nous ferons un plaisir de vous répondre dans les plus brefs délais !

Écrivez-nous

Vous souhaitez avoir notre avis sur un bien immobilier et être accompagné ? Vous avez des questions au sujet de son potentiel ? Contactez-nous ! Nos experts de l’immobilier seront à votre disposition pour échanger, leur faire part de votre projet ou même de vos interrogations !